Centre d'Histoire Judiciaire
UMR 8025 CNRS - Université Lille 2
Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales 1, Place Déliot
59000 - Lille - France
Tél. : +33 (0)3 20 90 74 43
Fax : +33 (0)3 20 90 74 43
Contact

La colonisation européenne en revue(s)

Ce projet avait pour objectif d'analyser les revues coloniales aux XIXe et XXe siècles, c'est-à-dire à partir du moment de leur véritable naissance et déploiement jusqu'à nos jours. La difficulté résidait d'abord dans la définition de l'objet lui-même. Qu'est-ce qu'une revue ? Dans quelle mesure est-elle coloniale ? L'intitulé du périodique, s'il correspond dans son choix et son évolution à une stratégie bien précise des rédacteurs, ne peut suffire à garder ou à écarter certaines publications. Ainsi, la diffusion, le contenu et la renommée de deux périodiques peuvent être proches voire identiques alors que l'un s'appellera " Journal " et l'autre " Revue ". C'est dans ce sens large que nous l'entendions. De même, le caractère colonial de la revue n'est pas toujours mentionné dans le titre. Une lecture attentive des contenus est alors nécessaire par une sélection pertinente et approfondie des mots-clefs

L'idée était de s'interroger sur l'importance et la portée véritable des revues relatives aux sciences juridiques, sociales, économiques et politiques, littéraires, historiques et médicales, qui ont pourtant été délaissées dans les recherches historiographiques au profit de l'étude d'œuvres majeures comme les " romans " ou les monographies spécialisées d'auteurs de référence. Il s'agissait pour débuter, d'envisager les revues coloniales sous l'angle de l'argumentation, c'est-à-dire du discours, en nous interrogeant sur sa construction, sa légitimité, sa mise en scène, sa circulation, ses publics et, bien entendu, sur ses conséquences tant en termes de représentations que de pratiques (les deux étant très souvent liées : par exemple, la représentation de l'indigène comme étant un enfant, légitime à la fois la spécificité du régime pénal à son égard mais également la mise en place d'un régime sanitaire ou prophylactique spécifique). Enfin, nous avons abordé les modalités du passage du discours à la réalisation pratique.

 

Responsables du projet :
D. Gilles, F. Renucci et N. Toussignant

 

Liste des projets aboutis