Centre d'Histoire Judiciaire
UMR 8025 CNRS - Université Lille 2
Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales 1, Place Déliot
59000 - Lille - France
Tél. : +33 (0)3 20 90 74 43
Fax : +33 (0)3 20 90 74 43
Contact

20/12/1982 11:54 11:54 Il y a : 37 année(s)
Catégorie(s) : Catalogue CHJ éditeur

Juges et notables au XIXe siècle

J.-P. Royer, R. Martinage, P. Lecocq Paris, 1982 En vente au Centre d’Histoire Judiciaire ISBN : 2-130379-16-8 Prix : 20,55€ TTC



 
J.-P. Royer, R. Martinage et P. Lecocq
Paris, 1982
Edition PUF - Collection l'Espace Juridique
ISBN : 2-130379-16-8
Prix : 20,55€ TTC



Le bonheur d'être juge...

Qu'est-elle devenue, cette société judiciaire que la Révolution de 1789 a frappée de plein fouet ? Apparemment, il ne reste de ces magistrats à privilèges que bourgeois en dépendance, gens fortunés certes mais résignés aux caprices de la fatalité politique. Et pourtant, on ne cesse de les dire, ces juges de l'après-89, familiers et même partie des hommes les plus notables du pays, la fonction judiciaire est ardemment convoitée et on ne cesse de les voir, ces magistrats petits et grands, avides de considération et d'honneurs, du sol natal à l'Empire colonial, à la recherche... du bonheur d'être juge !
Le paradoxe méritait un ouvrage que voici et dont les racines plongent aux archives du ministère de la Justice qui n'avaient pas jusqu'à ce jour fait l'objet d'un développement d'aussi grande ampleur. Leur exploitation systématique renouvelle l'histoire de la magistrature, de ses rapports quotidiens au pouvoir et montre que la forme, plus que le fond, s'est transformé...

Jean-Pierre Royer, Renée Martinage et Pierre Lecocq enseignent à la Faculté de Droit de Lille l'histoire et le droit moderne. L'équipe de recherche qu'ils constituent et animent harmonise ces disciplines.

J.-P. Royer a déjà fait paraître aux PUF La société judiciaire depuis le dix-huitième siècle dont ce livre est une suite.

R. Martinage et P. Lecocq ont publié de nombreux articles et notamment "Les magistrats et la politique...", Tidjschrift, 1982, "L'inamovibilité de la magistrature", Mélanges Gilissen, Bruxelles, 1982.