Centre d'Histoire Judiciaire
UMR 8025 CNRS - Université Lille 2
Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales 1, Place Déliot
59000 - Lille - France
Tél. : +33 (0)3 20 90 74 43
Fax : +33 (0)3 20 90 74 43
Contact

16/04/1987 13:34 13:34 Il y a : 33 année(s)
Catégorie(s) : Catalogue CHJ éditeur

Droit, Histoire & Sexualité

Dir. J. Poumarède, J.-P. Royer Lille, 1987 EPUISE ISBN : 2-907115-00-6 Prix : 28,20€ TTC




Dir. J. Poumarède, J.-P. Royer
Lille, 1987
CHJ Editeur - Collection l'Espace Juridique
ISBN : 2-907115-00-6
Prix : 28,20€ TTC Epuisé



Pour l'historien, la sexualité a cessé d'être le "secret redoutable" dans lequel elle a été longtemps confinée et elle est même devenue l'un des thèmes de prédilection de sa recherche. Mais dans l'historiographie des droits, laïque et ecclésiastique, énonciateurs et gestionnaires de la normalité, tout ce qui concerne la sexualité est resté un domaine couvert d'un voile discret, très rarement abordé, si ce n'est par des chemins de traverse.

Est-ce à dire que la volonté de savoir n'est pas le fait des juristes ? Pourtant Freud et ses épigones ont établi que le sexe avait partie liée avec la loi mais c'est peut-être cette collusion même qui explique le silence gêné des codes et la discrétion des jurisprudents. L'ordre bourgeois n'a-t-il pas été tenté moins de réprimer que de feindre d'ignorer "l'insupportable, la trop périlleuse vérité du sexe" par crainte de ce qu'elle pouvait révéler des fondements du pouvoir ?

Il n'en a pas toujours été ainsi, cependant. L'ancien droit n'hésitait pas à disserter sur le sexe et l'intérêt que lui portèrent les juges a pu confiner parfois au voyeurisme. Les prescriptions canoniques, la coutume et la législation laïque ont progressivement tracé la frontière entre les sexes, refoulé et réprimé l'hétérodoxie, fixé la hiérarchie du couple, normalisé les conduites. En réalité,dans l'Occident le droit n'a jamais cessé de modeler la sexualité, en la traitant parfois de front, mais le plus souvent de manière incidente et même par prétérition.

Pour tout savoir sur le sexe, il fallait donc se préoccuper aussi bien de recueillir le discours des juristes que tenter de décrypter leurs silences. Les textes réunis ici observent, sous des éclairages variés et dans la longue durée, jusqu'aux problèmes contemporains et au droit positif, l'intervention du droit dans le champ de la sexualité, "cette part obscure faite au destin de l'homme et de la femme".