Centre d'Histoire Judiciaire
UMR 8025 CNRS - Université de Lille
Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales 1, Place Déliot
59000 - Lille - France
Tél. : +33 (0)3 20 90 74 43
Fax : +33 (0)3 20 90 74 43
Contact

02/11/2020 16:16 16:16 Il y a : 23 jour(s)
Catégorie(s) : Actualités, Autres éditeurs
Auteur : Sophie Deroubaix

Dossiers de l'Iréo : autour du centenaire de l'OIT

Le deuxième numéro des dossiers de l'IRÉO rassemble les textes d'une conférence organisée il y a tout juste un an par le CHJ sur le thème : "Autour du centenaire de l'OIT".




2e numéro des Dossiers de l'Iréo
Publication gratuite et disponible sur demande, soit directement auprès de l'IRÉO (contact : Muriel RenardSite de l'Iréo), soit auprès de Nathalie Flament.



 

Le deuxième numéro des dossiers de l'IRÉO rassemble les textes d'une conférence organisée il y a tout juste un an par le CHJ sur le thème : "Autour du centenaire de l'OIT". Cette publication contribue, de façon originale, à la commémoration du centenaire de l'institution internationale. Elle s'inscrit également dans la nouvelle thématique de recherche en histoire du droit social que le CHJ souhaite développer.

L’Organisation Internationale du Travail, première organisation spécialisée et unique agence tripartite des Nations Unies, a en effet fêter son centenaire en 2019. Née de la volonté des anciens belligérants de la Grande Guerre, elle avait vocation à tarir les sources de conflits par la création d’un socle de dispositions régissant le travail et la protection sociale, commun à tous les pays. Le fondement d’« une paix durable et universelle » reposait désormais sur la justice sociale que chaque membre s’engageait à construire et à mettre en œuvre au sein de cette institution.

Avant même la naissance de l'OIT, la recherche de la meilleure façon de réguler les relations de travail par-delà les frontières nationales pour résoudre la "question sociale" a mobilisé de nombreuses énergies dépassant les clivages politiques classiques. Les historiens se sont intéressés de longue date à cette « nébuleuse réformatrice » ; les historiens du droit souhaitent s’en emparer pour questionner différemment les sources.

L’idée d'une conférence diachronique à l'origine de cette publication est née d’un projet que le Centre d’Histoire Judiciaire et l’Université d’Uppsala veulent construire autour des organisations internationales qui se sont intéressées aux questions en lien avec le travail, bien avant la création de l’OIT. Comme l’histoire du droit social ne prend sens qu’à la lumière de ce que le droit contemporain intègre de cet héritage, ils ont associé le regard de deux juristes du CRDP-LEREDS, spécialistes de ces questions.