Centre d'Histoire Judiciaire
UMR 8025 CNRS - Université Lille 2
Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales 1, Place Déliot
59000 - Lille - France
Tél. : +33 (0)3 20 90 74 43
Fax : +33 (0)3 20 90 74 43
Contact

21/02/2012 13:29 13:29 Il y a : 8 année(s)
Catégorie(s) : Autres éditeurs
Auteur : Sophie Deroubaix

La prison, du temps passé au temps dépassé

Dir. N. Derasse, S. Humbert, J.-P. Royer L'Harmattan Paris, 2012 ISBN : 978-2-296-55650-8 Prix : 23€ TTC




Dir. N. Derasse, S. Humbert et J.-P. Royer
Paris, 2012
L'Harmattan 
ISBN : 978-2-296-55650-8
Prix : 23€ TTC



Le temps carcéral a toujours été une problématique importante dans le parcours des détenus. Pendant de nombreux siècles, il est resté synonyme d’épreuve, au regard de la rigueur des conditions de détention. Avec la Révolution, le temps de référence devient lié à l’avenir de l’individu qu’il faut, avant toute chose, punir et réinsérer dans la société. Au siècle suivant, la criminalité ne cesse d ’augmenter, ce qui induit un questionnement général sur la politique pénitentiaire et le sens de la peine. Aujourd ’hui, avec la suppression de la peine de mort, la prison est même devenue la peine la plus élevée dans la hiérarchie des sanctions, les condamnations à une peine de détention se multiplient et les durées des incarcérations ne cessent de s’allonger. Comment supporter les journées d’incarcération, les jours de fêtes, les dimanches, surtout lorsque le temps ne coule plus au même rythme que pour ceux du dehors ? Comment vivre les journées, les saisons, les années lorsque l’on est mère ? Et quel quotidien pour les surveillants de prison et ceux qui accompagnent les personnes incarcérées dans leurs activités et leurs problèmes physiques ou psychiques ? Avec les nouvelles lois pénales, le temps d’un avenir est-il envisageable ? Plus largement, le temps peut-il venir à bout des risques d’insécurité, être un remède à la récidive et à la criminalité ? C’est sur ce temps historique de l a prison et ce temps de la peine que les intervenants au colloque sur« La prison, du temps passé au temps dépassé », qui s’est déroulé à l’université de Lille 2 et à l’université catholique de Lille les 15 et 16 mai 2008, se sont penchés, en cherchant à savoir s’il existe un juste temps de la peine.