Centre d'Histoire Judiciaire
UMR 8025 CNRS - Université de Lille
Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales 1, Place Déliot
59000 - Lille - France
Tél. : +33 (0)3 20 90 74 43
Fax : +33 (0)3 20 90 74 43
Contact

17/09/2014 09:52 09:52 Il y a : 6 année(s)
Catégorie(s) : A noter !

Publication des actes du colloque "Les officialités dans l'Europe médiévale et moderne. Des tribunaux pour une société chrétienne"

Publication des actes du colloque "Les officialités dans l'Europe médiévale et moderne. Des tribunaux pour une société chrétienne"


Les actes du colloque "Les officialités dans l'Europe médiévale et moderne. Des tribunaux pour une société chrétienne" qui a eu lieu du 27 au 29 mai 2010 à Troyes viennent de paraître ! Vous y trouverez la contribution de Véronique Demars, Professeur émérite au CHJ, intitulée "Une officialité atypique : l'officialité de Cambrai au XVIIIe siècle".

Les officialités dans l'Europe médiévale et moderne. Des tribunaux pour une société chrétienne
Dir. V. Beaulande-Barraud et M. Charageat
2014
Brepols Publishers
ISBN : 978-2-5035-5149-4
75,00 €
Infos : www.brepols.net

Les justices ecclésiastiques suscitent un intérêt historiographique renouvelé ces dernières années, tant comme juridictions temporelles spécifiques que dans les manifestations d’une justice compétente en matière «spirituelle». C’est spécifiquement sur les «cours d’Église», les officialités, que s’est tenu ce colloque réunissant historiens et juristes, médiévistes et modernistes, pour un bilan en forme d’invitation à poursuivre les investigations.

L’histoire des officialités a ainsi été éclairée dans sa diversité et dans son évolution, dans une perspective comparatiste. Leur compétence et la manière dont elles exercent leur juridiction, gracieuse, contentieuse, criminelle, a été mise en valeur, attestant de leur rôle quotidien auprès des populations. Enfin, l’étude de leur activité permet une approche de l’histoire des femmes et du couple qui, à son tour, met en valeur la richesse des sources des officialités, organes de “disciplinement des mœurs” encore en partie méconnus.